Kiabi lance une collection adaptée pour adultes

Kiabi lance une collection de vêtements en collaboration avec A&K Classics à destination des adultes en situation de handicap. Le créateur, Chris Ambraisse Boston a crée l’association Mode & Handicap en 2006,
Pour l’instant 19 articles sont disponibles sur le site web, pour les femmes et les hommes.
Une longue cape coupe de vent amovible en tissu déperlant et doublure en
laine qui protège du froid, pour vous permettre d’affronter les intempéries en toute tranquillité.

Pull, chemisiers, pantalons à ouverture zip, sweat capuche à manches entièrement zippées, tee-shirts à scratchs.

Collection Adultes lien

Les prix vont de 20 € pour les tee-shirts à 65 € pour les capes.
 
 Kiabi a également une collection pour enfants associés à la marque « Les Loups Bleus »
Cette collection « made in France », fabriquée dans des ateliers solidaires,
Collection Enfants lien
Vêtements confortables, simples et faciles à mettre.
Comme pour les adultes une gamme de 18 articles, comprenant différents modèles de capes, pantalons.

Des fauteuils roulants bricolés à partir d’anciens vélos électriques grâce à My Human Kit

(J’ai pris cet article sur le site detours.canal.fr)

Une association récupère les batteries et moteurs de vélos électriques qu’un fab lab monte sur des fauteuils roulants. Une initiative open source pour améliorer la mobilité des personnes handicapées.
Motoriser sans se ruiner. « L’un de nos salariés se plaignait de ne pas avoir d’assistance électrique sur son fauteuil roulant. Ça lui aurait parfois rendu service pour suivre ses enfants ou se déplacer facilement », se souvient Yoann Veron, manager du fab lab de Rennes, My Human Kit.
Ni une ni deux, ces bricoleurs de génie s’attaquent au problème en conjuguant récup’ et système D. Ils achètent auprès de l’atelier d’autoréparation La Petite Rennes une assistance électrique chipée sur un vieux vélo, puis vont l’incorporer au fauteuil roulant.
Deux bonnes actions en une, puisque l’atelier lui-même récupère les vélos électriques de la métropole qui sont devenus inutilisables bien qu’encore en état de marche. L’association a ainsi obtenu le droit de les réhabiliter, mais sans le système électrique.
12 km/h contre un billet de 100 balles. La trouvaille de My Human Kit permet donc d’obtenir un fauteuil roulant électrique qui roule à 12 km/h sans effort, pour seulement 100 euros. « C’est le prix de la carte électronique qui nous a permis de prendre le contrôle du moteur et de ne pas être limités aux trois vitesses proposées sur le vélo », précise Yann Veron. Cette somme demeure une broutille face aux prix des engins vendus chez les spécialistes de la mobilité paramédicale : 1000 euros pour les entrées de gammes et 3000 euros pour les modèles plus sophistiqués.
Ce n’est pas le premier coup d’éclat de My Human Kit. On vous parlait déjà ici de ce fab lab monté par Nicolas Huchet, inventeur d’une main bionique moins onéreuse que n’importe quelle prothèse. En diffusant ses inventions en open source, tel ce fauteuil roulant à construire soi-même, chacun peut agir sur son handicap et bénéficier d’un nouveau départ… sur les chapeaux de roues.

Le cartable fantastique

 Dans quelques semaines c’est la rentrée, voici un site qui peux aider vos enfants Le cartable fantastique.
L’association propose des outils numériques pour aider les élèves à contourner leur handicap et développer leur potentiel scolaire. Une palette dans laquelle les parents ou les enseignants sont libres d’aller piocher. L’ordinateur va à l’école, il y a tout dedans, pas besoin de cartable. Aujourd’hui, le Cartable fantastique accompagne les élèves du CP à la 5ème et prévoit de développer des outils jusqu’à la Terminale. L’objectif est qu’à horizon 2020, tous les enfants dyspraxiques puissent bénéficier des outils de compensation qui leurs sont nécessaires à l’école et à la maison pour accéder à l’éducation et à la culture.
De nombreux outils pour compenser faciles à installer sur l’ordinateur comme « le ruban Word » et « la barre libre Office ».

Pour ceux qui sont en région parisienne Le samedi 15 septembre prochain se tiendra la 3e Journée de Rentrée du Cartable Fantastique, notre évènement annuel d’échanges et de partages autour des outils du Cartable Fantastique.
de 13h à 17h au 2 rue Théroigne de Méricourt, Paris 13ème, autour de divers ateliers :
– Un atelier de présentation du Ruban Word du Cartable Fantastique
– Un atelier d’aide à l’installation des outils du Cartable (venez avec votre ordinateur !)
– Un atelier de présentation de la plateforme des Cahiers Fantastiques ainsi que des Fantastiques Exercices
– Un atelier ressources
– Un atelier Agenda et Cahier du jour OneNote – Un stand de vente de kits mathématiques
 Pour vous inscrire, rendez-vous ici. Les inscriptions sont gratuites mais
 obligatoires car les places sont limitées !

Santé BD – des fiches pour anticiper les consultations médicales

Dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux soins des personnes handicapées et, l’association Coactis Santé a mis en place depuis novembre 2013, les fiches SantéBD.

Les fiches SantéBD expliquent comment se déroule une consultation, un soin ou un acte de prévention.
  • les dessins sont clairs et rassurants
  • les phrases sont courtes et faciles à comprendre
  • les fiches sont personnalisables : fille ou garçon, enfant ou adulte,           type de handicap.
Elles sont déclinées par spécialités médicales ou actes de soin. De nouvelles fiches sont produites régulièrement pour répondre aux besoins des publics auxquels elles s’adressent.
Les fiches Santé-BD sont disponibles sur internet, en version à imprimer, ou directement sur Smartphone et tablette, avec l’application mobile Santé BD.
Vous pouvez aussi les suivre sur la page Facebook Santé BD où vous serez averti des nouvelles fiches, des vidéos sont également disponibles sur YouTube.

Afin d’être accessibles au plus grand nombre, les fiches santé BD sont conformes aux règles européennes du « Facile à lire et à comprendre » (FALC).

Le comptoir des solutions recense les innovations au service du handicap

La plate-forme «  Le comptoir des solutions  »  lancé en mai dernier rassemble des innovations permettant d’aider et de faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap. Bravo à eux, depuis le temps que l’on attendait un tel service.

Tous les jours de nouvelles inventions et innovations dédiées aux personnes handicapées sortent. Mais ils étaient difficile d’en répertorier via les articles piochés sur la toile, et  beaucoup restent encore méconnues du grand public. Et à ce jour, aucun site ne proposait de les rassembler et de les mettre en avant. On peux aussi suivre  également les nouvelles innovations chaque semaine via leur page Facebook
Sur la plateforme, on retrouve ainsi les meilleures innovations du moment, le tout classé par handicap, besoin ou encore par technologie. Un système de filtre permet également de sélectionner les innovations destinées aux adultes ou aux enfants, ainsi que les innovations en cours de création, celles déjà en vente et même celles gratuites.
Sur la plateforme, les recherches sont très faciles à effectuer et les différentes innovations sont classées en fonction du besoin concerné. Il est ainsi possible de trier les résultats en fonction des critères suivants :
  • Type de handicap : moteur, visuel, auditif, trouble du spectre autistique, maladie chronique / invalidante / dégénérative, trouble psychique, déficience intellectuelle, trouble cognitif / DYS / TDAH
  • Domaine facilité : mobilité, poste de travail, habitat, loisirs, quotidien, communication ou éducation
  • Support utilisé par l’innovation : application, aide technique, objet connecté, outil du quotidien, prothèse, site internet
Le domaine du handicap est particulièrement demandeur de nouvelles innovations pour combler le manque d’accessibilité encore trop présent dans de nombreux cas, ou pour faciliter certains gestes du quotidien. Heureusement, aidées par les nombreuses technologies de pointe ou à l’origine du développement de ces technologies avancées, des sociétés et associations œuvrent chaque jour pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap. Ces aides se présentent sous différentes formes telles que des applications, des services ou encore des accessoires et ne demandent qu’à se faire connaitre pour bénéficier au plus grand nombre. Et c’est à ce moment que les choses se compliquent ! Comment réussir à faire en sorte que les personnes concernées aient connaissance de l’innovation qui pourrait leur être utile ?
 Les collaborateurs du comptoir sont en veille permanente, à l’affût des dernières innovations pouvant apporter un réel plus aux personnes à mobilité réduite. Cette plateforme étant communautaire tout un chacun peut participer au développement, en faisant part d’une solution qu’il connait ou dont il a entendu parler. Les acteurs à l’origine d’une solution liée au monde du handicap peuvent, eux aussi, prendre contact avec la plateforme pour proposer leur parution sur le site. Alors n’hésitez à collaborer.
Cette plateforme représente  également une source d’informations très intéressantes pour  le monde médical et paramédical, les missions handicap, les services ressources humaines (tous les employeurs en contact avec des travailleurs handicapés)…

G7 access une solution pour vos déplacements en taxi

G7 est la première compagnie de taxi à proposer de tels services aux personnes à mobilité réduite et cela sans coût supplémentaire.
La société G7 propose au travers de son service « G7 Access » une flotte de plus de 120 véhicules adaptés aux personnes en fauteuil roulant. Le prix de la course est identique à celui d’un taxi classique, selon la tarification préfectorale en vigueur. Les chiens guides de personnes aveugles ou d’assistance pour personnes handicapées sont acceptés dans tous les véhicules G7.
  • 120 véhicules équipés de rampes électriques ou manuelles facilitent l’accès au taxi depuis la chaussée ou directement depuis le trottoir.
  • Discrétion des véhicules : les taxis Access sont essentiellement de type Mercedes Viano ou Volkswagen Caddy.
  • Vous disposez aussi de plus de 900 véhicules break avec un plancher bas pour les personnes à mobilité réduite transférables ou ne nécessitant pas de rampe d’accès.
Une formation spécifique est dispensée aux chauffeurs de véhicules avec rampe d’accès. Lors de cette formation à l’hôpital de Garches, les chauffeurs perfectionnent leur savoir-faire selon les différents types de handicap moteur. Les chauffeurs affiliés G7 sont sensibilisés à la prise en charge des passagers atteints de déficience visuelle.
Comment commander votre G7 Access ?

  • Commandez via l’appli.
  • Commandez sur G7.fr
  • Commandez par téléphone en appelant au 01 47 39 00 91.
    La ligne est exclusivement réservée aux personnes à mobilité réduite et est accessible 24h/24, 365j/an.

De belles balades en perspective à Vélo

Le guidon HCP , du nom des initiales de son concepteur et créateur : Henri-Claude Poisson, inventé en 2000, le guidon permettant à un fauteuil roulant d’être fixé à un vélo a été vendu à plus de 500 exemplaires.
Le guidon HCP est un équipement qui permet de fixer un fauteuil roulant à l’avant d’un vélo. En toute sécurité, le pilote et celui qu’il promène sont stabilisés et peuvent profiter du paysage. 
Le Guidon HCP est un dispositif innovant qui permet de relier un vélo standard à un fauteuil-roulant. Les personnes à mobilité réduite peuvent ainsi profiter des joies du vélo, quelque soit leur handicap et leur âge.

Le Guidon HCP vient se placer dans la fourche de la bicyclette, remplaçant ainsi la roue avant et le guidon. Il est ensuite relié à la barre latérale du fauteuil-roulant grâce à un système de vis. L’ensemble reste maniable et facile à conduire. Le montage est réversible.
•Les familles qui comptent une personne en fauteuil-roulant peuvent retrouver le bonheur des ballades partagées.
•Les personnes âgées en couple, lorsque l’une d’elle est moins valide, peuvent continuer leurs sorties à vélo. Aucune des deux n’est pénalisée.
•Les Instituts spécialisés ou maisons de retraite peuvent proposer une nouvelle activité à leurs résidents, même si ceux-ci n’ont que très peu d’autonomie.
Le « guidon HCP » s’adapte sur plusieurs largeurs de fauteuils roulants (40 à 46 cm).


Le fauteuil ne subit aucune modification ou altération, la bicyclette non plus, hormis le démontage de sa partie avant, sans aucun dégât matériel irrémédiable. 
Cet équipement n’est en aucun cas un véhicule de compétition ! La vitesse reste limitée à 10 km /h, mais il permet de belles escapades en extérieur à une catégorie de personnes qui n’en n’ont pas toujours la possibilité à cause des contraintes liées à leur handicap…
Le process industriel et la fabrication ont été pris en main par Lenormand Constructeur
Son prix : 390 € TTC départ ateliers.

Fauteuils roulants en libre-service – l’idée fait son chemin

Pour certaines personnes il est difficile de mettre et de sortir le fauteuil roulant de leur voiture. Donc certaines renoncent aux sorties quotidiennes et ne font que celles qui leurs sont quasi obligatoires comme allé chez le kinésithérapeute ou le médecin.

C’est trop difficile, trop fatigant de mettre le fauteuil dans la voiture,  l’opération est fastidieuse. C’est pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite, personnes handicapées ou personnes âgées, qu’Amar Marius Makdoud a fondé la société ciotadenne Handy Lib en 2016. Le handy Lib, dont le nom s’inspire du Vélib, est conçu sur le même principe que le vélo que l’on emprunte et repose à une borne. « Cet équipement met à disposition de personnes en fauteuil roulant un fauteuil, qui s’avance doucement jusqu’à elles, quelle que soit sa place dans la voiture, en toute sécurité. Une fois la personne assise, le fauteuil se détache de son support, et celle-ci peut se déplacer seule. » Un appareil idéal pour équiper des parkings de supermarchés, de parcs, ou d’hôpitaux, mais aussi les gares ou les aéroports ou même les aires d’autoroutes.
Grâce à son idée, plus besoin de charger et décharger son fauteuil à bord de son véhicule parfois à plusieurs reprises lors d’une même journée. Quand on veut aller faire des courses, s’adonner à une activité physique ou sportive, accomplir une démarche, visiter un musée…

Les utilisateurs n’ont ainsi plus à charger et décharger leur fauteuil, économisant leur temps et leur fatigue, mais sont aussi plus autonomes. Des personnes qui jusque-là ne pouvaient se déplacer sans l’aide de quelqu’un ont désormais la liberté de le faire. Maintenant que le prototype est réalisé, la société ciotadenne est prête à lancer l’industrialisation du produit. Espérons que des municipalités, hôpitaux ou centres commerciaux s’en équiperont bientôt.

Un support pour carte de stationnement

Suite à un dernier article que j’ai publier sur le stationnement, vous avez  été nombreux à me demander d’où venait le support de carte qui était sur la photo.
Ce support est commercialisé par la boutique handynamic au prix de 4,90€
Ce support assure un bon maintien de votre carte, cela évite qu’elle glisse quand vous conduisez, et elle assure une bonne visibilité pour éviter toute verbalisation.
Il convient pour les cartes européennes de stationnement et pour les nouvelles cartes mobilité inclusion.
Il est très facile à installer.
Depuis le 18 mai 2015, les titulaires d’une carte de stationnement (désormais baptisée carte mobilité inclusion) bénéficient du stationnement gratuit sur toutes les places.
Son plastique transparent le rend très discret et son petit format lui permet de laisser toute la visibilité nécessaire pour une conduite en toute sécurité.

Dimensions : 11 cm (longueur) x 6,5 cm (largeur)

I WHEEL SHARE, WILSON LE MAJORDOME DES BONS PLANS HANDICAP

L’application « I Wheel Share » intègre le robot conversationnel Wilson. WC, cinéma, banque ou encore logement… Cette intelligence artificielle (IA) aide les personnes handicapées à trouver des lieux ou des services accessibles à leur handicap.

Lancée en avril 2016, l’application « I Wheel Share » évolue avec l’intégration du chatbot Wilson. Personnes à mobilité réduite, sourds, malentendants, non-voyants, malvoyants… L’application prend en compte toutes les formes de handicap physique ou sensoriel. « I Wheel Share » fonctionne depuis décembre dernier sur Messenger.

Wilson, le majordome virtuel 
L’intelligence artificielle (IA) Wilson s’apparente à un majordome virtuel. Ce robot conversationnel pose des questions pour « apprendre à connaître son interlocuteur au fur et à mesure de la conversation et ainsi d’être capable de s’adapter à son handicap. Grâce à son intelligence artificielle, Wilson va non seulement cerner les besoins de l’utilisateur mais aussi anticiper ses envies » explique Audrey Sovignet, fondatrice de « I Wheel Share ».
Wilson trouve aisément des activités accessibles en ville avec un handicap. « Les aidants et les parents de personnes handicapées peuvent également faire appel à Wilson » souligne Audrey Sovignet. L’IA est capable d’indiquer les WC adaptés les plus proches. Elle peut trouver un cinéma qui propose des séances sous-titrées pour les personnes sourdes ou malentendantes. Niveau logement, Wilson permet de trouver des biens en location accessibles aux handicapés.
Choix du type de handicap, du besoin, de la localisation… en quelques questions, la recherche d’information s’affine et permet de localiser les W.-C., cinémas et, logements à louer accessibles les plus proches. Il est aussi possible d’entrer dans la conversation directement par la thématique attendue via un menu.
.
Les données viennent des ancien signalements des usagers de l’application, d’un fichier commun avec le monde associatif (l’initiative internationale d’open data “accessibility cloud”), d’un partenariat avec seloger.com et  avec la Fédération française handisport.
Via Facebook
Grand avantage : Wilson fonctionne via Messenger, la messagerie instantanée de Facebook, déjà très utilisée au quotidien par de nombreuses personnes et ne nécessitant donc aucun nouveau téléchargement.
 Wilson devrait bientôt faire son apparition aussi sur Whatsapp ou le site I wheel share.