IKEA Israël améliore les meubles pour les personnes handicapées avec l’aide d’imprimantes 3D.

IKEA Israël s’associe à deux organisations à but non lucratif pour faciliter l’utilisation de leurs produits par les personnes handicapées.

En plus des organisations à but non lucratif Milbat et Access Israel, Ikea a 13 nouveaux articles conçus pour améliorer les tiroirs sans poignée et les meubles à profil bas, rapporte Fast Company.

De vastes poignées pour ouvrir aisément les placards ou le rideau de douche, des boutons plus larges pour allumer la lumière, des cales pour surélever le canapé… Pour l’heure, treize modèles sont disponibles sur le site dédié clic lci . Petite particularité : ces produits ne sont pas vendus en l’état mais l’entreprise met, gratuitement, à disposition de ses clients des plans pour imprimantes 3D afin de les concevoir chez soi (encore faut-il en avoir une !) ou via un service tiers. La marque propose également des fiches d’installation pour indiquer la marche à suivre afin de les placer correctement sur le mobilier.

Pour concevoir ces outils, Ikea Israël a sollicité deux associations locales spécialisées dans le handicap, Milbat et Access Israel ; ils ont été testés par les utilisateurs concernés et, le cas échéant, modifiés. Novice dans le champ du handicap, l’entreprise cherche encore à s’améliorer ; sur sa plateforme, un formulaire de suggestions clic lci est donc disponible pour permettre à chacun de faire part de ses idées. Si la marque prévient qu’elle ne pourra pas donner vie à chaque projet, elle affirme qu’ils seront tous pris en compte puis évalués. Les meilleurs seront ensuite développés par ses designers et s’ajouteront aux treize accessoires déjà existants.

Ikea crée des accessoires de mobilier adaptés au handicap

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *