J’ai testé ce fauteuil à la foire de Paris, et j’ai bien aimé. On doit avancer le dos pour faire avancer le fauteuil.
mise a jour du 05/04/16

J’ai organisé  un
événement  le 07/03/2016 dans  mon école, la société Ninebot  a accepté de venir à IEM  pour faire une  démonstration de Nino, un fauteuil roulant
électrique avec 2 roues. Il y avait  90 personnes
environ , tout le monde a aimé  Nino, les
jeunes ont pu l’essayer.

(j’ai pris le texte sur le site hacavie.com.)


CARACTÉRISTIQUES


Dimensions fauteuil : 59 x 65 x 50 cm
Largeur du dossier : 35 cm
Hauteur du dossier : réglable de 14 à 20 cm
Largeur d’assise : 42 cm
Profondeur d’assise : 39 cm
Hauteur d’assise : 38 à 42 cm
Poids du produit : 39 kg
Poids max utilisateur : 100 kg
Couleur : rouge et noir, blanc et bleu
Prix : 6 900,00 € TTC garantie 2 ans
Autonomie : 20 à 38 km selon la batterie
Puissance : 2 750 W
Vitesse : 6 ou 9 km/h



DESCRIPTION


Visuellement, la première chose qui nous vient à l’esprit : « Waouh la classe! ». Tout d’abord, Nino Robotics® est un fabricant français utilisant la technologie chinoise du gyropode Ninebot® (Ninebot® a racheté Segway® il y a quelques mois). Plus des trois quarts de ce fauteuil sont fabriqués en France, particulièrement dans la région du Nord-Pas-De-Calais. L’assemblage s’effectue à Bordeaux.
Malgré que ce soit un fauteuil roulant, de par son design et son fonctionnement futuriste, le Nino ne renvoie pas une image d’ « Handicap ». Nino utilise la technologie dʼauto balancement comme système de propulsion. Ce système a été modifié pour convenir à lʼusage des personnes en situation de handicap. Il faut savoir que les utilisateurs doivent posséder une bonne tonicité et stabilité du tronc.



Afin d’utiliser le fauteuil roulant, une clé de démarrage a été conçu. Elle se connecte au fauteuil roulant via un système Bluetooth. Ultra-léger (39kg), le Nino s’emmène partout : dans votre voiture (dossier rabattable), en train et même en avion, grâce à son Fly Case dédié (option). Le Nino est tout chemin. Il est capable de monter une pente de 20 % et de franchir un obstacle de 4 cm de hauteur et de descendre d’un obstacle de 15 cm. Son système permet de gérer la stabilité et les changements de terrain (béton, pelouse…). Des béquilles situées sous l’assise permettent de rester stable à l’arrêt et de stabiliser le fauteuil lors des transferts. La pose et la dépose des béquilles se font électriquement via une commande située à droite de l’assise de l’utilisateur. Même en pente, les béquilles sont performantes. Cependant, elles doivent être disposées perpendiculairement au sens de la pente.











À l’arrêt, l’auto balancement est désactivé lorsque lʼutilisateur déploie les béquilles. Le fauteuil est fourni avec un coussin classique. Il est possible de l’enlever et de le remplacer par son propre coussin anti escarre sans problèmes grâce à un système de scratch dont est équipée l’assise . Son utilisation est très simple : pour avancer, il faut amener son tronc vers l’avant et inversement pour freiner ou reculer. Pour tourner, il suffit d’incliner le guidon vers la direction voulue. Le rayon de braquage est de zéro degré. Le guidon est amovible. Il permet de faciliter les transferts. De plus, ce guidon est équipé d’un tableau de bord lumineux avec un témoin de charge, témoin Bluetooth …











Le fauteuil est équipé d’accoudoirs non escamotables. Cela peut entraîner une gêne lors des transferts. Des protections latérales en mousse au niveau des jambes ont été conçues afin d’éviter les risques de blessures et d’assurer leur maintien ainsi que leur stabilité. Un atout non négligeable de ce fauteuil est son temps de charge très court de 3 heures pour une autonomie de 20 à 38 km selon la batterie équipée. Une application a également été conçue avec ce fauteuil roulant, disponible sur Google Play et l’App Store. Elle informe de la vitesse, de la charge de la batterie, du kilométrage, du temps d’utilisation … Un emplacement sur le guidon permet d’y installer son smartphone.L’application peut également permettre des réglages tels que la vitesse limite et la sensibilité de la rotation.











Suite à l’essai que j’ai pu effectué, j’ai pu constaté de la simplicité d’utilisation. L’apprentissage dépend de son utilisateur qui peut varier de 5 à 30 minutes. L’important est de gérer son centre de gravité. Il est difficile de s’arrêter net, une légère distance est parcourue entre le basculement du tronc vers l’arrière et l’arrêt complet du fauteuil.





POINTS FORTS +


– Design
– Poids
– Utilisation intuitive





POINTS FAIBLES –


– Accoudoirs et repose-pieds non escamotables
– Prix (malgré son faible coût compte tenu du produit)





CONCLUSION


le Nino utilise à merveille cette nouvelle technologie d’auto balancement. Une seconde version du Nino est déjà prévue pour 2016. Notamment afin d’ instaurer des accoudoirs et un repose-pied escamotables … Malgré ce produit de qualité, de nombreuses améliorations sont encore envisageables pour le bien-être de son utilisateur.


Nino le fauteuil roulant

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *