L’application « I Wheel Share » intègre le robot conversationnel Wilson. WC, cinéma, banque ou encore logement… Cette intelligence artificielle (IA) aide les personnes handicapées à trouver des lieux ou des services accessibles à leur handicap.

Lancée en avril 2016, l’application « I Wheel Share » évolue avec l’intégration du chatbot Wilson. Personnes à mobilité réduite, sourds, malentendants, non-voyants, malvoyants… L’application prend en compte toutes les formes de handicap physique ou sensoriel. « I Wheel Share » fonctionne depuis décembre dernier sur Messenger.

Wilson, le majordome virtuel 
L’intelligence artificielle (IA) Wilson s’apparente à un majordome virtuel. Ce robot conversationnel pose des questions pour « apprendre à connaître son interlocuteur au fur et à mesure de la conversation et ainsi d’être capable de s’adapter à son handicap. Grâce à son intelligence artificielle, Wilson va non seulement cerner les besoins de l’utilisateur mais aussi anticiper ses envies » explique Audrey Sovignet, fondatrice de « I Wheel Share ».
Wilson trouve aisément des activités accessibles en ville avec un handicap. « Les aidants et les parents de personnes handicapées peuvent également faire appel à Wilson » souligne Audrey Sovignet. L’IA est capable d’indiquer les WC adaptés les plus proches. Elle peut trouver un cinéma qui propose des séances sous-titrées pour les personnes sourdes ou malentendantes. Niveau logement, Wilson permet de trouver des biens en location accessibles aux handicapés.
Choix du type de handicap, du besoin, de la localisation… en quelques questions, la recherche d’information s’affine et permet de localiser les W.-C., cinémas et, logements à louer accessibles les plus proches. Il est aussi possible d’entrer dans la conversation directement par la thématique attendue via un menu.
.
Les données viennent des ancien signalements des usagers de l’application, d’un fichier commun avec le monde associatif (l’initiative internationale d’open data “accessibility cloud”), d’un partenariat avec seloger.com et  avec la Fédération française handisport.
Via Facebook
Grand avantage : Wilson fonctionne via Messenger, la messagerie instantanée de Facebook, déjà très utilisée au quotidien par de nombreuses personnes et ne nécessitant donc aucun nouveau téléchargement.
 Wilson devrait bientôt faire son apparition aussi sur Whatsapp ou le site I wheel share.

I WHEEL SHARE, WILSON LE MAJORDOME DES BONS PLANS HANDICAP

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *