Le Grand débat national est lancé ! Les Français sont invités à prendre la parole et les personnes handicapées ne sont pas en reste. A cette occasion, APF France handicap lance une plateforme participative dédiée pour faire remonter les revendications des 12 millions de personnes concernées, « trop souvent invisibles ou oubliées des politiques publiques ». Pendant deux mois, le plus grand nombre de Français.e.s sont invité.e.s à donner leur avis.

Pour pallier ce manque, l’association met en ligne une plateforme de consultation citoyenne qui propose cinq projets de consultations sur le thème du handicap : respect et liberté des droits fondamentaux, accès à la cité, accès à l’emploi et à l’éducation, reconnaissance d’une protection sociale réelle et garantie d’une vie sociale et familiale épanouie.

C’est une réelle opportunité pour faire remonter les attentes et faire valoir les revendications des 12 millions de personnes en situation de handicap et de leur famille, trop souvent « invisibles » ou « oubliées » des débats et des politiques publiques.

C’est pourquoi, dès mi-janvier, APF France handicap a encouragé toutes les personnes concernées par le handicap à participer en nombre à cette expression citoyenne, que ce soit en étant présentes dans les réunions locales ou par la consultation en ligne.

L’ APF France handicap a décidé d’ouvrir une plateforme de consultation citoyenne permettant aux personnes de s’exprimer au-delà des 4 grandes thématiques du Grand débat. Voici le lien  https://participer.apf-francehandicap.org/themes/le-grand-debat-national

Cette plateforme s’appuie sur les propositions issues de notre propre consultation au moment de l’élection présidentielle de 2017 et à laquelle plus de 1 300 personnes avaient contribué. Chacun.e est invité.

  • « voter » sur chaque proposition
  • « donner son avis » (argument pour / argument contre)
  • « faire de nouvelles propositions » 

Ouverte jusqu’au 15 mars (sous réserve de l’évolution du calendrier du Grand débat), nous adresserons l’ensemble des contributions à l’adresse postale du Grand débat.

APF France handicap restera vigilante aux conclusions de ce débat. Elle estime qu’il doit peser sur les décisions politiques et notamment sur celles de la Conférence nationale du handicap qui seront présentées par le président de la République en juin prochain.

Elle attend que l’accès aux droits fondamentaux des personnes en situation de handicap et de leur famille soit entièrement pris en considération.

Une plateforme participative dédiée au handicap !

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *